Ma Dalton

Ma Dalton Sylvie Drouillat

Juillet 2012 , le nez collé aux grandes baies vitrées de l’Hôpital où je travaille, je regarde au loin le massif du Mont Blanc, aux premières lueurs du soleil. Mon esprit s’évade là-haut, sur du beau granit orange, avec le vent frais qui me caresse les joues…


Accumulant beaucoup de fatigue lors des derniers jours, je me dis tout bas que ce ne sera pas pour bientôt…


Mais c’est sans compter sur Martina, mon amie slovène expatriée aux Houches, qui me propose d’aller dès le lendemain, à la première benne, faire un tour dans « Ma Dalton ». Une voie mythique de plusieurs longueurs, dans la face Sud de l’aiguille du Midi. Un toit rayé d‘une fissure en guise de longueur clé, qui a fait l'objet de multiples photos dans les années 80…

Escalade


La tentation de passer une belle journée avec elle en montagne est trop forte. J’oublie mes craintes et accepte !


Le lendemain, après un réveil brutal et une dalle en 6c plutôt expo, nous voilà au pied du Fameux Toit ! Je décide de partir poser les protections pour que Martina puisse essayer en toute quiétude.

Pendue sur mes friends, à tâtons, je découvre cette belle longueur aux verrous délicats et précis. L’effort doit être intense, mais pas impossible…

Martina découvre un peu plus tard la clé du rétablissement : un petit “knob” sur le rebord du toit.


Quelques jours plus tard, nous voilà de retour devant “The Roof” ! Moins fatiguée et moins sensible aux effets de l’altitude, je replace les friends et décide de taper directement un essai.

J’avance, mètre après mètre… J’ai de plus en plus de mal à reprendre ma respiration alors que j’arrive en vue du rétablissement ! Je m’engage dans le fameux crux en apnée. J’ai la tête qui tourne mais je décide de tout donner, de serrer tout ce qui passe…


Miracle ! Je suis maintenant au-dessus du toit, le souffle totalement coupé et j’entends un « Bllllaaavo!” de Martina. Quelques applaudissements se font même entendre sur le glacier ! Trop contente d’avoir réussi !


La motivation, le soutien des amis et bien sûr le fait de croire en soi, même fatigué(e) m’ont sans doute permis de dégommer cette vielle Ma Dalton, entre deux périodes de travail Intense et contre toute attente! Alors un grand merci à Martina pour cette belle journée passée là-haut, et pour toutes celles qui ont suivi et qui suivront !


Sylvie Drouillat

Articles reliés

Jammin' Jammin'...

Comments

Log in or register to post comments