Bozeman, l'arène des légendes

Il y a très peu d’endroits aux États-Unis qu’un Texan puisse trouver plus « western » et brut que son État natal. Le Montana est l’un de ces endroits. « Big Sky Country » (le pays des ciels immenses) regorge de vrais cowboys, de spots de pêche à la mouche de classe mondiale et de grizzlis. Il abrite également Hyalite Canyon et le festival de glace de Bozeman, géré par Joe Josephson. L'équipe BLUE ICE North America et les guides de Chamonix Maxime Turgeon et Manu Ibarra se sont rendus à Bozeman pour assister au festival en décembre 2017.

Cet événement est vraiment unique et plein de paradoxes. Tout d'abord, la rue principale de Bozeman est un centre cosmopolite avec de nombreux restaurants et cafés. Ici vous pouvez petit déguster un espresso et un burrito vegan pour le petit déjeuner au Coop, sur votre route pour le Emerson Cultural Center, un théâtre historique qui accueille aujourd'hui des œuvres d'art local et une foire aux vendeurs pour le festival. Le soir, vous pouvez vous offrir un steak de bison nourri à l'herbe au Ted’s (Turner) Montana Grill et un verre de vin du Domaine Du Vieux Telegraphe (125 $) chez Open Range.

Chaque matin, vous conduisez 40 minutes jusqu’à Hyalite Canyon en croisant des pygargues à tête blanche et les pins tordus enneigés, alors que la route serpente à travers la chaîne Gallatin sous le ciel bleu intense du Montana. Juste au moment où vous pensez que vous n'atteindrez jamais votre destination, vous arrivez au parking, entouré de la plus grosse concentration de cascades de glace en dehors d’Ouray (Colorado) ou de l’Alberta (Canada). Des parois de basalte noir et de conglomérat dévalent des sommets couverts de neige, tandis que des dagues de glace blanc jaunâtre obstruent les ravins.

Depuis les années 1970, Hyalite Canyon a été le terrain d'essai de légendes de l'escalade de glace en Amérique du Nord comme Alex Lowe, Jack Tackle et Conrad Anker. Et les voies classiques comme Cleopatra’s Needle (WI5) et Winter Dance (WI6 M8) attirent les grimpeurs de glace par centaines chaque hiver. L'emplacement éloigné et les activités proposées durant le festival contribuent à garder cette expérience sauvage que beaucoup d'autres festivals ont perdue au cours des années.

En soirée, après avoir pioché de la glace toute la journée, vous revenez en ville pour vous retrouver au centre culturel Emerson, où vous côtoyez les athlètes, les guides et les participants. Les bières de la Bridger Brewing Company et le café (si vous en aviez besoin) sont servis par Treeline Coffee Roasters.

Tous les profits de l'événement sont dédiés au futur asphaltage de la route et à l’association à but non lucratif Friends of Hyalite Canyon. Cet événement se déroule début décembre de chaque année, les détails peuvent être trouvés ici: http://bozemanicefest.com/home/.

On se voit l’année prochaine !

Comments

Log in or register to post comments