Osez votre premier « 6000 »

  • Vous rêvez de nouveaux horizons et de défis lointains ? 

    Vous avez lu et relu la littérature de montagne en rêvant d’aventures exceptionnelles et de montagnes démesurées ? 

    Le mot « expédition » vous fait vibrer mais vous n’osez trop y croire, ne sachant pas si vous en êtes vraiment capable ? 

    Eh bien, il est temps, sans nul doute, de passer à l’action… 

    Réaliser une « expé » pour aller tâter l’univers de l’altitude est en réalité à la portée de la plupart d’entre nous, à condition de trouver le bon objectif et d’y consacrer le temps et l’énergie nécessaires. 

    Pourquoi partir en expé ? 

    - Il y a des destinations et des noms qui font tout simplement rêver : Andes, Himalaya, Camp de Base… 

    - Partir en expé c’est la possibilité de se mesurer à plus grand et plus engagé ! 

    - Cela peut aussi être l’occasion d’ouvrir de nouveaux itinéraires et même de gravir des sommets vierges, comme l’ont fait nos prédécesseurs. 

    - Une expédition c’est une aventure, une vraie, seul ou en équipe. Mais c’est aussi allier le plaisir de la montagne avec celui du voyage. 

    - Enfin, en vivant une « expé », vous partirez à la rencontre de vous-même et des autres, déconnectés un temps des réseaux sociaux et du brouhaha de la civilisation. 

    Par quel bout commencer ? 

    - Le choix de l’objectif : il existe de nombreux « 6000 » à la surface de la Terre, plus ou moins techniques selon nos envies mais aussi notre expérience et notre entraînement. Un premier projet se doit d’être cohérent avec ses capacités et ses disponibilités. Le point clé étant de disposer d’un peu de temps avant d’envisager monter en altitude. 

    - Bien se documenter : 

    Sur internet, il existe aujourd’hui une mine d’informations, encore faut-il pouvoir faire le tri…

    Adressez-vous à des centres documentaires spécialisés (ENSA, Bibliothèques des Club Alpins, dossiers de revues spécialisées, etc)

    Quelques blogs méritent le détour : http://paulo.grobel.pagesperso-orange.fr/choixsom.htm ou encore https://forum.camptocamp.org/t/conseils-pour-une-premiere-expedition/147226/8  

    - Les démarches : limiter autant que possible les contraintes logistiques : ne cherchez pas immédiatement un objectif avec de trop longues approches et évitez les lourdeurs administratives (permis d’ascension, officiers de liaison, etc). 

    Gravir une montagne au fin fond du Pakistan n’implique pas la même organisation qu’au Pérou…

    - Choisissez enfin un lieu ou un massif où les possibilités sont multiples et les options nombreuses en cas de fatigue, mauvais temps ou autres imprévus. 

    - Selon votre projet, faites appel à une agence qui saura au mieux organiser votre voyage mais aussi aux professionnels locaux : porteurs, guides… 

    Cela pourra vous éviter de gros ennuis et vous permettra de contribuer à l’économie locale…

    Préparer minutieusement son matériel : 

    - Du matériel que l’on connaît, que l’on sait utiliser et que l’on a bien testé avant le départ (réchauds, tente, duvets, panneaux solaires…) - Choisissez un sac polyvalent, léger et offrant un volume utile important comme le Yéti 50l 

    Retenez aussi cet adage : « en montagne, jamais personne n’est mort de chaud » : un bon sac de couchage, de bons vêtements, gants et bien sûr de bonnes chaussures que vous avez véritablement testées peuvent conditionner la réussite de votre ascension. 

    - De quoi bricoler et réparer est toujours indispensable : petit outillage, fil de fer, tape… 

    Mais n’oubliez pas que le poids est un facteur clé : plus on est léger, plus on est autonome, et ce dès la sortie de l’aéroport ! 

    - Se renseigner sur les aspects médicaux : gestes de premier secours et pharmacie selon le pays et les difficultés. Un site incontournable à ce sujet: http://www.ifremmont.com/documentation.php 

    - Penser aux moyens de communication (ou pas) : on peut aujourd’hui faire appel aux services d’un routeur météo en utilisant un téléphone satellite, on peut également prendre une balise de secours en cas de gros pépin : 

    - Renseignez-vous enfin sur la situation géopolitique du pays… On dit toujours que ça ne craint pas là-bas, mais quand même : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays 

    S’entrainer

    Entraînez-vous spécifiquement pour votre projet : 

    - Physiquement : randonnée, vélo mais aussi longs itinéraires alpins, bivouacs, etc 

    - Techniquement : privilégiez les courses en neige et glace ou les arêtes mixtes mixant longueur et technicité. Crampons et piolet ne doivent plus avoir de secrets pour vous. 

    - Psychologiquement : plus on résout de petits problèmes, mieux on affronte les gros ! 

    Vous êtes convaincus ? Vous vous sentez prêts pour le grand saut ? 

    Nous parlerons très prochainement de quelques destinations propices à cette première aventure… 

    Stay tuned !

    Articles reliés

    Alaskan Highway